CO COUTOUVRE : site officiel du club de foot de COUTOUVRE - footeo

PATRACCONE / BOURBON, MEME COMBAT !

10 mars 2019 - 21:22

EQUIPE 1:

Toujours dans l'optique de passer à l'étage supérieur, Coutouvre se déplaçait cet après midi à Pouilly les Nonains avec comme objectif de continuer cette série de victoires. Après deux matchs moyens dans le jeu face à Charlieu en Coupe et Loire Sornin la semaine dernière en championnat, David Roche souhaite voir autre chose dans le jeu pour préparer au mieux le choc de la semaine prochaine face au leader actuel, Villerest. 

Après les paroles, place aux actes maintenant ! Après un festival de la bière au Scarabée la veille et une forte présence coutouvraise pour l'évènement, on pouvait s'attendre à un début de rencontre poussif. Ce ne fut point le cas ! Les 10 premières minutes sont totalement à l'avantage du COC qui prive les locaux du ballon et c'est tout naturellement que l'ouverture du score va arriver. En effet, sur un coup franc d'Alexandre Roche, le défenseur de Pouilly les Nonains va tacler le ballon dans son propre but, nous en demandions pas tant (0-1). Le suite de la mi-temps va être totalement maitrisé par nos bleus du jour avec une maitrise dans le jeu que nous n'avions pas vu depuis la reprise et une solidité défensive qui permet à Pierre Alloy d'avoir 45 premières minutes tranquille. Malgré cette maitrise technique, Coutouvre ne parvient à obtenir d'occasions franches. La dernière passe, le dernier décalage manque de précision ce qui pourrait permettre aux coutouvrais de se mettre à l'abri. A la 40ème minute, Brian Membré décide de mettre en route sa spéciale "103 SPX"... Celui ci hérite du ballon, actionne ses jambes kitées Polini avec un carbu de 16, accélère sans le starter en route le long de la touche et délivre un centre dans la surface pour Julien Fransioly qui ajuste le gardien pour donner deux buts d'avance à son équipe (0-2). Deux minutes après ce but, le COC va tuer le match grâce à Thomas Patraccone qui d'un contrôle orienté dans la surface élimine facilement son défenseur et croise sa frappe dans la petit filet (0-3). Il est important de noter que sur cette action, Antoine Jacquet, toujours sublime avec son short de basket, est le passeur décisif après une nuit dans un berlingo et un retard à la convocation. Bravo ! Fin des premières 45 minutes. 

La deuxième mi-temps va être la copie conforme de la première avec un COC maitrisant son sujet à la différence que les occasions vont être beaucoup visible. Fraichement entrée en jeu et pour son premier ballon, Jordan Labouret voit sa frappe croisée du gauche frôler le montant sur un service de Thomas Patraccone (pour une fois !). Le quatrième but n'arrive pas mais un coup de pouce du destin va bien aider les bleus et noirs avec un nouveau but contre leur camp de Pouilly les Nonains sur une frappe lobée pleine lucarne (0-4). C'est ensuite Julien Fransioly qui aurait pu inscrire un nouveau but mais sa frappe du gauche n'est pas cadrée. Ne pouvant inscrire de but, il décide alors de se transformer en passeur décisif en délivrant un amour de ballon en profondeur pour Thomas Patraccone qui trompe le gardien (0-5). Les espaces se libèrent et le pressing est toujours présent, et sur l'un d'eux, cet égoïste de Thomas Patraccone va être à la récupération et à la finition avec une frappe du gauche sous la barre transversale (0-6). Pouilly les Nonains vont réduire la marque sur un penalty en toute fin de rencontre (1-6). Pour terminer cette rencontre, Julien Fransioly nous a gratifié d'un de ces retournées dont il a le secret. Bon, le ballon est parti très loin du cadre, mais tenons surtout à rassurer ses fans puisque sa chute s'est fait sans mal, donc pas de rendez vous chez l'ostéopathe cette semaine !

Match abouti pour le COC qui enchaine avec cette fois ci une belle maitrise. Prochain rendez vous la semaine prochaine face à Villerest pour le choc de la poule !

Au passage, nous souhaitons bonne continuation à Thomas qui s'en va Mercredi en Argentine pour des tests a Boca Junior. Bonne route champion !

EQUIPE 2: 

Défaite en déplacement à Parigny sur le score de 4 buts à 1 malgré l'ouverture du score de...Sébastien Bourbon ! Alias Maitre, alias Stacien ! Peut être le futur grand n°9 de l'équipe première... 

COC COUPE D'EUROPE ! 

Commentaires