CO COUTOUVRE : site officiel du club de foot de COUTOUVRE - footeo

LA RESERVE RECU 3 SUR 3 !

16 décembre 2018 - 21:43

EQUIPE 1: 

Match remis dû au terrain impraticable à Villerest.

EQUIPE 2: 

Match important pour le groupe 2 qui se déplaçait à Saint Symphorien de Lay, concurrent "direct" dans le ventre mou du classement. Un groupe de 14 joueurs mené par le coach David Roche était donc prêt à ramener un résultat et passer les fêtes au chaud.

Coutouvre débute parfaitement la rencontre et les premières banderilles ne se sont pas attendre. Très rapidement dans le match, Brian Membré bien servi par Benoit Cruzille ouvre le score d'une tête imparable (0-1). Non satisfait d'avoir inscrit un but, Brian Membré ne veut pas en rester là et veut marquer de son empreinte ce match. Quelques minutes plus tard, suite à un bel enchainement collectif, ce dernier va inscrire son doublé d'une frappe croisée qui ne laisse aucune chance au portier adverse (0-2). Le COC est en place et souhaite se mettre à l'abri définitivement. A la demi-heure de jeu, l'intenable Brian Membré, la pile électrique Brian Membré, l'hyperactif Brian Membré, l'infernal Brian Membré, combine sur la côté gauche de la surface avec Kevin Peronnet pour centrer à destination de Quentin Teyssier qui reprend de volée la ballon, celui ci frappe le poteau et revient dans les pieds de Benoit Cruzille qui ne manque pas l'occasion (0-3). Malgré un terrain bien gras, le jeu se veut agréable et quand le COC vacille, c'est Quentin Mazzei dans les cages qui rassurent comme en témoigne ce beau réflexe sur sa ligne suite à une tête à bout portant. Le score n'évoluera plus jusqu'à la pause. 

Avec ce net avantage, les têtes coutouvraises sont surement restées aux vestiaires puisque le début de seconde période est en faveur des locaux. Et quand on ne joue pas, la sanction n'est souvent pas très loin... C'est tout naturellement que St Symphorien va réduire la marque d'une frappe croisée (1-3). Piqure de rappel donc pour nos verts et noirs qui ne doivent aucun cas lever le pied. Pas le temps de se faire peur tout de même car sur un coup franc au milieu de terrain anodin de Romain Thevenoux, le ballon va être dévié par un défenseur adverse dans son propre but (1-4). Et non M'sieur, ceci n'est pas un but de ta part mais bel et bien un CSC ! Le match est loin d'être fini et ce 5ème but de la rencontre ne sera certainement pas le dernier. Loin d'être abattu, les locaux ne comptent pas baisser les bras en jouant les coups à fond. Bien leur en prend avec une nouvelle réduction de leur part (2-4). Le match peut devenir fou et il faut solide dans les têtes. Sur un corner adverse, Kevin Peronnet, très actif une nouvelle fois, va sauver les siens du haut de ses 1m..(?) et sortir le ballon de la tête sur sa ligne. C'en est trop pour le coach David Roche qui va réagir immédiatement et faire rentrer sa botte secrète. Sylvain Fraichet rentre en jeu et à pour mission de libérer les siens. Sur une première en balle profondeur, celui ci se met en action, accélère dans ce terrain gras, mais le démarrage est tellement fort que la mécanique s'enraye et notre Sylvain Fraichet se votre littéralement au plus grand bonheur des spectateurs (Je te tiens à préciser amis lecteurs qu'au moment d'écrire ces quelques lignes, les larmes m'en tombent). Après cette aparté fort en émotion, le COC reprend sa marche en avant et vont obtenir un coup franc aux 25m. Guillaume Chanut prend le ballon, le pose à l'endroit de la faute et après le coup de sifflet de l'arbitre, envoie le ballon dans la "lunette". Magnifique (2-5). Et après ce but, devinez quoi ? Saint Symphorien de Lay va de nouveau revenir à deux buts d'écarts d'une frappe imparable (3-5). Mais souvenez vous de ce qui est écrit plus haut, la botte secrète du COC... Sylvain Fraichet.... A 5 minutes de la fin, Guillaume Chanut subit une faute, coup franc. Et là, le moment Nutella, la cerise sur le gâteau, le café-crème, mais que dis je ?! L'extase ! Sylvain prend le ballon (les frissons montent), le stade Municipal se tut, nous sentons que nous allons assister à quelque chose de grand... Position jambes écartés à la CR7 (Oui, oui, j'vous jure !), Sylvain s'élance, frappe le ballon, le temps s'arrête, les oiseaux stoppent leurs vols.... BUUUUUUUTTTTTT ! Une lucarne IN-CROY-ABLE ! La preuve en vidéo sur notre page Facebook. Et comme aurait dit Thierry Roland «Je crois qu'après avoir vu ça, on peut mourir tranquille! Enfin, le plus tard possible. Ah! C'est superbe! Quel pied! Oh putain!» Le résumé s'arrête là, victoire 6-3 de Coutouvre.

Bravo au groupe 2 qui termine l'année en fanfare avec 3 victoires consécutives. 

Pour fêter ce dernier match avant les fêtes, nous nous sommes retrouvés chez notre Troll national pour arroser la réussite de son examen de sous-officier chez les pompiers. Toutes nos félicitions !

COC COUPE D'EUROPE ! 

Commentaires