CO COUTOUVRE : site officiel du club de foot de COUTOUVRE - footeo

COUTOUVRE CREE L'EXPLOIT !

2 décembre 2018 - 21:26

Seul l'équipe première était sur les terrains ce Dimanche avec un déplacement à Cremeaux pour le compte de la Coupe Valeyre Léger (ex-Coupe du Roannais). Petit poucet de la compétition, le COC affrontait donc une équipe évoluant deux niveaux au dessus et jouant les premiers rôles dans leur poule. Il s'agit cet après midi d'un véritable test grandeur nature pour nos coutouvrais qui comptent bien faire tomber le "gros".

Le temps est pluvieux sur un terrain de bonne qualité et des verts et noirs tout de suite dans le match. En effet, les dix premières minutes sont à l'avantage du COC, présent dans les duels, et une envie bien supérieure à leur adversaire du jour. Nos attaquants, Thomas Patraccone et Julien Fransioly, sont très remuants et posent des difficultés aux défenseurs. La première mèche viendra d'une frappe contrée de Jordan Labouret passant de peu au dessus, s'en suit ensuite une frappe enveloppée de Thomas Patraccone à l'entrée de la surface, le gardien est battu, mais la ballon tape la poteau du portier. Un temps fort non concrétisé par le COC. Cremeaux abuse de jeu long et procède par contre. Sur l'un d'eux, l'ailier gauche parvient à s'infiltrer dans la surface mais sa frappe tape lui aussi l'extérieur du poteau. Les locaux sont tendus, parlent peut être un peu trop, et sur une décision arbitrale le défenseur centrale va écoper d'un carton blanc laissant ainsi ses coéquipiers à 10 pendant dix minutes. Malheureusement sur ces dix minutes, Coutouvre ne parviendra pas à faire la différence malgré des situations intéressantes sur corner notamment. De nouveau à 11 contre 11, les hommes de David Roche, emmenés par leur capitaine Alexandre Roche, qui continuent d'être bon et à poser des problèmes aux locaux. Vers la 35ème minute, Alexandre Roche reçoit un ballon dans la surface, le gardien sort et télescope son défenseur tout en bousculant notre capitaine, le ballon revient dans les pieds d'un coutouvrais qui inscrit un but. L'arbitre siffle et accorde un penalty pour Coutouvre... En tout honnêté, le penalty est très sévère mais pourquoi le siffler alors que nous venons de marquer... Jordan Labouret prend ses responsabilités et trompe le gardien d'un contre pied (0-1). L'ouverture du score est logique au vue des premières minutes. Suite à ce but, Cremeaux se montre un peu plus dangereux, à l'image d'une frappe contrée d'un magnifique tacle de notre norvégien Damien Bjorn Farabet. Beaucoup de coup franc long pour Cremeaux, mais la défense coutouvraise tient, à l'image d'un Corentin Dupont solide dans ses buts. Mi-temps.

Une première mi-temps "parfaite" pour le COC que l'on demande à revoir sur les 45 prochaines minutes. Le début de mi-temps est compliqué pour Coutouvre, qui défend beaucoup sans pour autant être mis en difficulté. Corners, coup franc lointains, uniquement des coups de pied arrêtés pour Cremeaux qui tombent sur une défense solide avec une charnière centrale Romain Thevenoux-Anthony Entat de très haut niveau. La tendance s'est inversée, c'est cette fois ci Coutouvre qui évolue en attaque rapide en se projetant rapidement vers l'avant. Et c'est justement sur une de ces attaques rapides que Coutouvre va parvenir à faire une nouvelle fois la différence. Benoit Cruzille, auteur d'une très bonne rentrée, se voit hériter d'un ballon côté droit de la surface, celui ci va être transmis à Brian Membré au point de penalty qui va décaler Alexandre Roche, qui glisse, mais parvient à se remettre sur ses appuis et envoyer d'une frappe croisée le ballon au fond des filets ! (0-2). Le petit poucet est en train de bousculer la hiérarchie et de très belle manière. Cremeaux joue leur va tout, pousse mais trop d'imprécisions. Sur un nouveau coup franc de leur part, Anthony Entat dévie le ballon de la tête mais Corentin Dupont réalise l'arrêt. Le match est intense, les jambes deviennent lourdes, le mental est mis à rude épreuve. Les locaux vont trouver une nouvelle fois la barre transversales sur un énième coup franc. En fin de rencontre, Quentin Teyssier échappe à la défense mais sa frappe passe ensuite de peu à coté. Coutouvre tient et va parvenir obtenir cette victoire ô combien mérité !

Quel état d'esprit affiché par les joueurs cet après midi. Coutouvre fait son petit bonhomme de chemin dans cette coupe et reste donc le Petit Poucet de la compétition. On continue ???

COC COUPE D'EUROPE !

Commentaires